Trouver son style vestimentaire

Comment trouver son style vestimentaire ?

Que signifie avoir du style si ce n’est porter une garde-robe qui vous va et qui possède la touche personnelle que vous seule pouvez insuffler à votre tenue ? Il se peut que l’influence de la mode ou le manque d’assurance vous empêchent parfois d’oser révéler votre vraie nature à travers vos vêtements. Définir son style c’est en effet avant tout se connaître et laisser s’exprimer ses goûts et ses besoins profonds. Qu’est-ce que la signature vestimentaire et comment trouver son style vestimentaire ? Je vous aide à y voir plus clair.

La signature vestimentaire, qu’est-ce que c’est ?

Les conseillers en image associent souvent le style vestimentaire au fait de s’habiller à la pointe de la tendance. Pour d’autres, il est le petit plus qui reflète les goûts et le mode de vie d’une personne à travers ses vêtements et ses accessoires.

Cette seconde définition me paraît plus juste, bien qu’incomplète. La signature vestimentaire se situe à la rencontre de trois éléments :

  • vos couleurs, coupes et matières qui vous permettent de définir les vêtements qui vous vont  ;
  • vos goûts et plus globalement votre personnalité ;
  • votre mode de vie.

Ce sont ces deux derniers points qui donnent à vos tenues la  « patte » personnelle rendant unique et reconnaissable entre mille votre manière de vous vêtir.

Néanmoins, développer son style n’est pas toujours si simple. L’habitude de suivre la mode, la peur du jugement, la timidité ou la crainte de dévoiler une part de sa personnalité et de sa féminité peuvent freiner cette volonté profonde de révéler qui vous êtes.

Mais alors, concrètement, comment trouver son style vestimentaire ?

Comment trouver son style ?

Vous l’aurez compris, avoir son propre style est un processus très personnel. Cependant, quelques éléments peuvent vous aider à affiner vos choix vestimentaires et à les personnaliser progressivement.

1- Choisir les couleurs de ses vêtements

Les couleurs de vos vêtements participent en grande partie à personnaliser vos tenues. Bien choisies, elles vous harmonisent et vous donnent bonne mine. C’est pourquoi il est essentiel, dans un premier temps, de connaître celles qui vous conviennent. Vous pourrez ensuite les adapter à vos goûts et votre personnalité. 

Les couleurs sont déterminées par votre rayonnement, c’est-à-dire les nuances et la lumière de votre carnation, de vos yeux et de vos cheveux. 

Elles peuvent être dominées par des reflets argentés. Dans ce cas, ce sont les couleurs froides qui vous conviendront le mieux. Si une lumière dorée prévaut, votre palette comprendra des teintes chaudes.  

Téléchargez le guide cadeau pour ne plus vous tromper dans le choix de vos couleurs.

Il est probable que des couleurs que vous aimez n’entrent pas dans vos tonalités. Pas d’inquiétude ! La plupart d’entre elles possèdent une multitude de nuances qu’il vous est tout à fait possible d’adapter à vos goûts personnels. Le jaune peut par exemple se décliner en jaune citron ou moutarde, le vert en vert paon ou vert forêt, etc.

Le noir, quant à lui peut facilement être remplacé par un bleu orage, un marron foncé ou encore un gris anthracite. Si vous souhaitez approfondir le thème des couleurs,  je vous invite à consulter l’article qui lui est consacré.

Par ailleurs, les couleurs de vos vêtements sont porteuses de toute une symbolique qui en dit long sur votre état d’esprit, votre humeur ou vos goûts. Jouer sur leur signification est une manière subtile de choisir vos tenues en fonction de la circonstance ou de ce que vous souhaitez révéler aux autres.

2 – Trouver les bonnes coupes

C’est votre morphologie ou plus exactement les lignes dominantes de votre corps qui vous permettront de choisir les bonnes coupes (amples, structurées, près du corps ou ajustées). 

À l’instar des couleurs, lorsque vous connaîtrez les formes de vêtements qui valorisent votre silhouette, vous pourrez les adapter à vos goûts et à votre personnalité. 

Que vous soyez plutôt bohème ou BCBG, discrète ou extravertie, vous interpréterez alors vos coupes idéales de manière totalement différentes.

3 – Savoir choisir ses matières 

Vous avez peut-être déjà constaté que les personnes qui semblent avoir parfaitement trouvé leur style semblent porter leurs vêtements comme une seconde peau.

Le confort tient une place primordiale dans la création de votre signature vestimentaire, car un vêtement confortable donne confiance en soi et aide ainsi à être soi-même. C’est le choix des tissus qui est ici déterminant. 

Il dépend de votre ressenti, de l’affinité que vous pouvez avoir avec certains textiles. Des matières peuvent vous paraître rêches, étriquées ou rigides. Alors que d’autres vous sont agréables et parviennent même à se faire oublier.

 

4 – Choisir ses imprimés et ses accessoires

Les petits détails, comme vos accessoires et vos imprimées tiennent également une place importante dans le style vestimentaire.

Les critères pour bien choisir vos sacs, bijoux, chaussures ou encore écharpes et chapeaux sont les mêmes qui déterminent les vêtements qui vous vont. 

Quant aux motifs de vos tenues, vous pouvez les choisir en fonction de vos couleurs et des lignes dominantes de votre corps, tous comme les coupes de vos vêtements.

À partir de là, vous pouvez vous amuser à expérimenter. Que vous tendiez à adopter un style sobre ou fantaisie, casual ou sophistiqué, basique ou excentrique, le tout est d’écouter vos ressentis et d’adapter vos imprimés et vos accessoires à votre personnalité.

5 – Définir son style selon sa personnalité et son quotidien

Avoir son propre style, c’est aussi savoir adapter ses tenues à son mode de vie, mais également à son histoire et à ses goûts.

Ce processus est progressif et se fait de manière naturelle, mais, comme je l’ai évoqué plus tôt, il est possible que vous rencontriez des difficultés à vous détacher de la mode ou de l’opinion des autres. C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que vous lisez cet article. 

Il est alors important de bien distinguer ce qui relève de vos goûts et des croyances qui vous poussent à porter des tenues vestimentaires qui, finalement, ne vous conviennent pas vraiment.  

Je vous invite donc à faire le point sur :

  • vos goûts : Quels sont vos goûts musicaux, cinématographiques, littéraires et artistiques de manière globale. Ces critères ne sont bien sûr pas déterminants. On peut aimer la musique rock et adopter un look vestimentaire plutôt classique ou l’inverse. Cela permet tout de même de clarifier vos sensibilités ;
  • les vêtements qui vous attirent lorsque vous faites les boutiques, mais que vous n’osez pas forcément vous offrir. Qu’ont-ils en commun ? 
  • les styles vestimentaires qui vous plaisent chez les femmes de votre entourage ou certaines personnalités publiques. Demandez-vous quels éléments les caractérisent. Sont-ils plutôt sophistiqués, sexy, simples, élégant, etc. ?  Qu’est-ce que ces adjectifs veulent dire pour vous ? Il ne s’agit évidemment pas de chercher à ressembler à quelqu’un d’autre, mais juste de vous aider à comprendre les différents éléments qui vous attirent d’instinct ;
  • les habits le mieux adaptés à votre mode de vie : chics, décontractés, pratiques, business, sportif, artiste, etc. Il paraît évident que si vous vivez à la campagne et travaillez dans la nature, vous n’opterez pas pour le même style de vêtements que si vous travaillez en ville dans des bureaux.
  • votre personnalité : êtes-vous plutôt introvertie, sociable, fantaisiste, originale, créative, etc.

Savoir comment trouver son style vestimentaire : un processus évolutif

De la même manière qu’un artiste, au fur et à mesure qu’il progresse dans son art, en vient à développer un style de plus en plus personnel, créer sa signature vestimentaire est un processus évolutif. 

Amusez-vous à expérimenter dans un premier temps les tenues qui correspondent  à vos couleurs, matières et coupes. Au fur et à mesure, votre œil s’aiguisera et vos tenues reflèteront de plus en plus votre personnalité. 

Par ailleurs, vous apprendrez petit à petit à repérer et à cibler les marques de vêtements qui vous parlent.

Je vous conseille également de faire le tri régulièrement dans votre armoire. Vous y verrez plus clair et il sera plus facile d’affiner vos choix de vêtements et d’accessoires. 

Enfin, lorsque vous faites du shopping, prenez le temps qu’il faut dans la cabine d’essayage pour choisir vos habits en conscience. 

Savoir comment trouver son style vestimentaire n’est pas un but en soi. Si vous gardez en tête les caractéristiques des vêtements qui vous vont quand vous effectuer vos achats, il apparaîtra tout naturellement au fil du temps. 

 

Testez et n’ayez pas peur de vous tromper, au contraire. Il n’existe pas de fautes de style. L’important est de se sentir bien et alignée. De plus, le style n’est pas figé. Il peut évoluer en fonction de votre mode de vie, de vos envies et de votre histoire.

Vous souhaitez aller plus loin et vous affirmer grâce aux vêtements ? Je vous accompagne dans ma formation en ligne pour vous permettre de vous découvrir grâce aux vêtements. 

 

Comment s'habiller à 40 ans ? 3 clés pour vous sentir bien dans vos vêtements

Comment s’habiller à 40 ans ? 3 clés pour se sentir bien dans ces vêtements

Synonyme de changements dans le corps d’une femme, l’approche de la quarantaine s’accompagne bien souvent de son lot de croyances liées à l’âge et au style vestimentaire. La peur de choisir des vêtements en décalage avec son âge sème fréquemment le doute chez de nombreuses quadragénaires. Mais que deviennent vos envies et vos attentes dans tout ça ? Comme toujours, revenir à soi me semble être la solution pour répondre à ces interrogations. Je vous propose donc 3 clés pour vous aider à savoir comment s’habiller à 40 ans et rayonner dans vêtements.

1- Interrogez vos croyances sur le corps et le style vestimentaire

Après 40 ans, il est vrai que le corps change plus vite. Même si, bien sûr, tout cela dépend de votre mode de vie, de votre santé et de votre histoire. Mais de manière générale, la morphologie évolue. Certaines rondeurs apparaissent parfois au niveau des hanches ou du ventre. Ou, au contraire, vous perdez du poids. Le visage se modifie également laissant voir plus de rides d’expression. Tous ces changements sont naturels et constituent les traces de votre histoire et de votre expérience passée. 

Toutefois, ce cap peut s’avérer difficile à passer, car de fausses croyances font leur apparition. L’idée que le capital beauté diminue avec l’âge a la vie dure.
Le style vestimentaire est alors également sujet à de nombreuses idées reçues répandues entre autres par la presse féminine : 

  • « Il ne faut surtout pas porter de jupe courte à 40 ans » ;
  • « Vous devez cacher vos formes et camoufler votre silhouette  » ;
  • « Optez pour des tenues aux formes et aux couleurs qui reflètent le sérieux et la sobriété » ;
  • etc.

Cela vous dit quelque chose ? Vous conviendrez qu’il est difficile de s’affirmer lorsque l’on est envahie par de telles croyances. 

Je vous propose alors de noter toutes vos pensées concernant le corps et la manière de s’habiller à 40 ans. Quelles sont les phrases qui vous viennent l’esprit à ce sujet ? 

En prendre conscience vous aidera à mettre le doigt sur vos propres barrières, et les limites imposées par les codes sociaux. C’est le premier pas pour s’en libérer et prendre confiance en soi

2 – Définir ce que signifie pour vous s’habiller après 40 ans 

La quarantaine est aussi, pour beaucoup, un temps de remise en question. Il peut s’agir de construire de nouveaux projets professionnels ou familiaux, ou encore de lâcher prise sur d’autres aspects comme le désir d’enfants par exemple. En effet, à ce stade de votre vie vous commencez sûrement à avoir une certaine expérience et à acquérir plus de maturité. 

C’est donc une formidable opportunité d’apprendre à se connaître et trouver son propre style vestimentaire. 

Je vous invite alors à vous interroger sur la perception que vous avez de vous-même

  • Où en êtes-vous avec votre féminité ? Êtes-vous bien dans votre corps ou avez-vous des complexes qui vous empêchent de vous habiller tel que vous le souhaiteriez ?
  • Avez-vous confiance en vous ou aimeriez-vous adopter un style de vêtements plus affirmé en adéquation avec votre nature profonde ?
  • Quel est votre mode de vie actuellement ? Quel style vestimentaire vous semble aligner sur ce dernier ? Est-il plutôt décontracté, sportif, habillé, glamour, etc.

Ensuite, interrogez-vous sur ce que vous attendez des habits en général. Selon vous, quelles sont leurs fonctions ? Prenez le temps de définir ce qui est important pour vous. Voici quelques exemples de réflexion possibles :

  • Voulez-vous être sexy ? Si c’est le cas, qu’est-ce cela veut dire pour vous ? Est-ce le fait de porter un décolleté, une robe courte, des vêtements qui épousent votre silhouette ou simplement des habits qui reflètent votre personnalité ?
  • Quelle importance revêt le confort dans le choix de vos habits ? Commencez par le définir. Êtes-vous à l’aise dans un chemisier qui vous structure ou une robe en jersey qui vous laisse libre de vos mouvements ?
    Le jean est-il pour vous le summum du confort ou préférez-vous des pantalons aux tissus plus souples, comme le chino ou le velours par exemple ?
  • Qu’est-ce la féminité ou que signifie le fait de s’habiller avec élégance selon vous ? À quel genre de vêtements cela fait référence ?

S’habiller en fonction de son âge consiste avant tout à bien cerner vos ressentis à ce moment précis de votre existence. 

3 – Apprenez à vous connaître pour vous constituer une garde-robe à votre image 

Ensuite, je vous propose de jeter un œil à votre dressing. Votre garde-robe est-elle alignée sur vous ressentis et l’image que vous avez de vous-même ?

Dans un premier temps, avant de tenter de définir précisément comment s’habiller à 40 ans en termes de style, réfléchissez plutôt à la manière dont les habits que vous portez sont en accord avec vos goûts, vos envies, vos attentes, mais aussi votre corps.

Observez-le, afin de pouvoir en décrypter les messages. Posez-vous les questions suivantes : 

  • Quelles sont ses lignes dominantes de  votre corps ? Si la silhouette à 40 ans se modifie, sa structure générale reste la même. C’est cette architecture qui détermine les coupes qui vous valorisent.
    Observez alors la forme de votre poitrine, de vos hanches ou encore de votre visage ? Vos traits sont-ils dominés par la douceur et la rondeur, par la structure de vos articulations ou par votre buste élancé ?
    À partir de ces critères, vous aurez les bases pour définir les coupes de vos vêtements ainsi que leur tomber. Testez et comparez des jupes courtes et longues, des blouses amples et des chemisiers structurés en popeline, etc.
  • Quels sont les reflets de vos yeux, de votre teint et de vos cheveux ? Quelles teintes vous illuminent ? Le choix des couleurs ne dépend pas non plus de votre âge, mais de la lumière qu’elles renvoient de vous. En effet, certaines couleurs sobres que l’on peut être tentée de porter après 40 ans peuvent avoir tendance à vieillir.
  • Quelles matières vous conviennent le mieux ? Testez les différentes textures et faites des comparaisons. Quels sont les textiles qui vous sont le plus confortable ? 

Ces critères, associés à vos goûts et à votre personnalité, vous permettront de poser les bases pour trouver votre propre style et vous révéler à travers les vêtements que vous portez.

Je vous suggère à ce stade de faire un premier tri dans votre penderie en mettant de côté les habits qui ne vous correspondent plus. Cela vous permettra d’y voir plus clair. Pour vous y aider, je vous offre un guide du tri que j’ai conçu en m’inspirant de la méthode Marie Kondo. N’hésitez pas à le télécharger !

 

En résumé, comment s’habiller à 40 ans ?

Vous l’aurez compris, les éléments qui vont déterminer comment choisir vos vêtements sont : 

  • le regard que vous portez sur vous-même ;
  • votre rapport aux vêtements et au corps ;
  • vos attentes et votre mode de vie ; 
  • l’observation de votre corps pour vous aider à trouver les vêtements qui vous vont.

Pour finir, je soulignerai l’importance de la qualité de vos vêtements. Et oui, car passé 40 ans, on est plus exigeante. Tournez-vous plutôt vers des habits bien coupés aux belles matières qui valoriseront votre corps et votre féminité.

 

Envie d’apprendre à connaître le langage de votre corps pour trouver les bons vêtements ? Venez découvrir le programme en ligne.
Et vous, comment vous sentez-vous à l’approche de la quarantaine ? Pour celles qui ont déjà franchi cette étape, comment avez-vous abordé ce virage ?

Le regard des autres : Comment s'en libérer ?

Le regard des autres | Comment s’en libérer ?

 

Le regard des autres peut constituer une véritable entrave à votre bien-être et à la réalisation de vos aspirations les plus profondes. En effet, nous sommes tous plus ou moins concernés par la crainte d’être jugé, mais lorsque l’on manque de confiance en soi, cette peur peut réellement nous empêcher d’agir. Se libérer de la peur du regard des autres est heureusement possible. Comment s’affirmer et faire les choix qui vous appartiennent ? La connaissance de soi par le vêtement et savoir ce que l’on veut vraiment sont des clés très puissantes pour y parvenir. Elles vous connectent en effet à votre corps qui a naturellement accès à toutes les réponses.

D’où vient la peur du regard des autres ?

Pendant notre enfance, nous avons inconsciemment intégrés que pour être aimé, il fallait correspondre à ce que les autres attendent de nous. Nous avons alors d’abord cherché à plaire à nos parents, puis à nos professeurs, à nos amis, à notre patron, à nos collègues de travail, etc. La peur du regard des autres est ainsi étroitement liée à la crainte d’être rejetée. Par ailleurs, les normes de la société en termes d’image, de productivité et de manière de vivre viennent renforcer cette peur, car elles n’admettent pas qu’on s’en écarte. 

Certains choix peuvent alors s’avérer difficiles à prendre lorsqu’ils vous obligent à sortir des sentiers battus. De nombreuses questions et réflexions viennent alors à l’esprit : « si j’échoue, que va-t-on dire de moi ? », « que vont penser les gens si je m’habille de cette façon ? », « si je choisis ce métier, mes parents vont me rejeter », etc. 

Cette peur peut être extrêmement paralysante. Le regard des autres, lorsqu’il est trop pesant, constitue en effet un véritable frein à l’épanouissement personnel, car il empêche de réaliser ses rêves, et de suivre ses aspirations. Ainsi, certaines personnes en restent malheureusement prisonnières et rêvent leur vie au lieu de la vivre pleinement. 

Il est bien heureusement possible de reprendre le pouvoir de sa vie et de se libérer de la peur du regard des autres.

Trouver le chemin vers soi grâce aux vêtements et se détacher de la peur du jugement

Se détacher de la peur du regard des autres passe par un cheminement vers la connaissance de soi. Vous ne pouvez évidemment pas empêcher les autres de juger, mais c’est en découvrant qui vous êtes vraiment et ce qui vous anime au plus profond de votre être que vous pourrez trouver le courage de lâcher-prise. 

Trouver le chemin vers soi

En accompagnant les femmes vers la découverte d’elles-mêmes par le vêtement, je me suis aperçue qu’elles parvenaient à se libérer tout naturellement du jugement d’autrui. Cela s’explique par le fait qu’apprendre à trouver les bons vêtements implique de se découvrir à travers ses ressentis et l’observation du corps. Ainsi, elles savent où elles vont et les raisons de leurs choix vestimentaires. Elles ont un objectif bien précis et posent une intention claire pour définir ce qu’elles attendent et où elles se dirigent. Le regard des autres devient alors moins pesant.

Dans cette démarche, il n’est plus question de paraître ou de plaire à tout prix, mais de découvrir et manifester qui vous êtes réellement. C’est un moyen puissant de vous reconnecter à votre intuition et votre féminité et de reconnaître vos forces et vos faiblesses. 

Par ailleurs, cette connaissance de soi contribue à améliorer l’image de soi. Porter des habits en respectant votre corps et votre énergie vous permet en effet de modifier votre regard sur vous-même. Votre confiance en soi est alors renforcée, car vous possédez vos propres références et connaissez leur raison d’être. Dans notre société, se réapproprier son image est essentiel pour ne plus se laisser guider par les codes extérieurs.

Se libérer du regard des autres grâce à la force de l’intention 

Si vous me lisez depuis quelque temps, vous savez que je suis persuadée qu’apporter du changement dans sa vie ne peut se faire sans passer à l’action. C’est pourquoi je vais vous proposer un petit exercice pour vous aider à vous détacher du regard des autres.

Pour oser agir et trouver le courage de traverser la peur du jugement, il est essentiel de définir ce que vous voulez vraiment. En effet, poser une intention claire permet d’y consacrer son énergie et d’empêcher cette dernière de se concentrer sur ce que les autres vont dire ou penser. 

Dans un premier temps, pensez à une chose que vous souhaitez faire, mais pour laquelle vous ne parvenez pas à passer à l’action. Quel est votre rêve, votre aspiration la plus profonde ? Ou plus simplement, qu’aimeriez-vous changer dans votre vie, mais que la crainte du jugement vous empêche de réaliser ? Cela peut concerner tous les domaines comme oser aborder la personne qui vous plaît, vous reconvertir professionnellement, porter un vêtement que vous n’osez pas, etc. Peu importe !

Notez cette intention, ainsi que tous les bénéfices qu’elle peut vous apporter.
Branchez votre émotion sur cette situation, comment vous sentez-vous une fois cette intention accomplie, que vous procure-t-elle comme sentiments et sensations ? Qu’est-ce que cela peut changer à votre vie ?
Noter également les risques objectifs que vous prenez. Et oui, le but n’est pas de se lancer aveuglément dans un projet qui vous mettrait dans une situation difficile.

Écrire permet d’y voir plus clair et de commencer à concrétiser ses objectifs. Notez-la quelque part, collez-la sur votre frigo si cela vous semble pertinent, mais faites en sorte de pouvoir y revenir au besoin. 

Se libérer du regard des autres

Ensuite, demandez-vous quelle première action vous pouvez effectuer pour la réaliser. Cela peut être : passer un coup de téléphone, envoyer un mail, prendre des renseignements sur cette formation qui vous fait rêver, etc.
Fixez-vous une date, un moment pour agir et faites-le. Si votre petite voix intérieure vient vous taquiner sur ce que les autres diront de vos actes, revenez à vos objectifs et à ses bénéfices. 

Poser des actions une par une et se concentrer uniquement sur son intention et ses bénéfices permet de prendre confiance en soi et de détourner son énergie et son attention du regard des autres. 

 

Ne plus laisser le regard des autres décider pour soi est possible et cela nécessite un retour à soi et une certaine remise en question. C’est un cheminement qui peut parfois s’avérer très difficile et douloureux. C’est pourquoi n’hésitez pas à vous faire accompagner si vous en ressentez le besoin. Je suis aussi là pour vous aider si vous le souhaitez, parlons-en !

 

S'habiller quand on est ronde : Comment changer de regard ?

S’habiller quand on est ronde : Comment changer de regard ?

 

Comment m’habiller selon ma morphologie ? Quelles couleurs porter pour paraître plus mince ? S’habiller quand on est ronde est, pour beaucoup, sources de doutes et d’interrogations. Il faut dire que la presse féminine et les magazines de mode relaient l’idée que, pour être jolie et féminine, il faut dissimuler ses rondeurs, comme s’il y avait quelque chose à cacher. L’image et l’estime de soi sont alors mises à mal. Comment s’habiller quand on est ronde et retrouver confiance en soi ? Se reconnecter à son corps permet de changer de regard et d’entamer une réconciliation avec ce dernier. 

Vos couleurs n’ont pas pour vocation de vous rendre plus mince, mais de vous révéler ! 

Voilà une erreur très souvent relayée dans les magazines de mode : s’habiller en noir pour paraître plus mince. Si le noir vous va, il vous mettra en valeur, comme toute autre couleur qui s’accorde avec votre carnation. Mais contrairement à une autre idée reçue, le noir ne va pas à tout le monde, loin de là ! Quand il ne convient pas, il a même tendance à durcir les traits ou à griser le teint. Vous avez déjà des kilos en trop, alors pourquoi en rajouter avec une mine d’enterrement ?

Je vous invite à observer votre corps, et plus particulièrement les différentes couleurs présentes sur votre peau. Vous verrez que les couleurs qui s’harmonisent réellement avec votre teint sont déjà présentes sur votre peau. Il se crée alors une unité entre votre visage et vos vêtements, révélant ainsi votre présence et votre rayonnement, au-delà de vos rondeurs.

Détaillez les nuances de votre peau, ses tons et ses reflets. Testez différentes couleurs sur votre visage et observez. Quelles sont les tonalités qui vous donnent bonne mine ? Et quelles sont celles qui vous grisent ou vous jaunissent le teint ? Quelles nuances vous font paraître fatiguée ou sévère et lesquelles vous font paraitre accessible ? Vous êtes bien plus qu’une femme ronde. Vous êtes une femme qui mérite de rayonner qui elle est !

S'habiller quand on est ronde 1

Photos : hm.com

Derrière vos formes rondes, se cache l’architecture fondatrice de votre corps

Vous pensez que votre corps est rond ? Détrompez-vous. Mon expérience d’accompagnante m’a démontré que de nombreuses femmes rondes ont des difficultés à « voir » leur corps. Elles pensent bien souvent que celui-ci n’a pas réellement de forme et le dissimulent sous des habits amples et sans coupe.

Or, votre corps ne se résume pas à une notion de surpoids et de rondeurs. Il possède une structure qui lui est propre et qui sous-tend votre morphologie. Elle définit votre place dans le monde et reflète votre essence. Je suis toujours très touchée de voir à quel point découvrir les lignes directrices de son corps aide à se réconcilier avec celui-ci et à reprendre confiance en soi.

Ce cheminement passe par un retour à soi. Il implique une observation attentive des lignes de son corps :
Détaillez d’abord votre visage, sa forme, la finesse de ses traits et leur douceur.
Quels sont les contours de votre corps ? Quelles formes utiliseriez-vous pour dessiner votre buste, vos jambes, vos bras. Avez-vous des hanches qui ressortent ? Ou des articulations qui prédominent en formant les lignes directrices de votre corps ? 

S’habiller quand on est ronde implique de se connecter à sa structure corporelle. Cela vous permet de vous réapproprier votre corps avant tout. Porter des vêtements qui lui correspondent vraiment n’est que le reflet de cette réconciliation. Les bons habits soutiennent les lignes de force de votre corps en respectant vos formes et votre essence profonde. 

 

Quelles coupes de vêtements porter quand on est ronde ?

Photo : hm.com

Coupes vêtements rondes

Photo : bonprix.fr

Ainsi, vous pouvez par exemple avoir une morphologie dominée par les articulations et être mise en valeur par des tenues structurées qui soutiennent cette architecture. Il se peut également que votre silhouette soit dessinée par des lignes plus douces qui sera révélée par des coupes de vêtements arrondies.

J’ai pu voir en effet des femmes rondes avec des architectures corporelles très différentes. Je vous invite donc à explorer la vôtre pour la découvrir et poser un autre regard sur votre corps.

Vos textiles d’habits ne sont pas des cache-misère mais de la magie pour vous mettre en valeur

Dans ma pratique, je me suis également aperçue que de nombreuses femmes rondes font l’amalgame entre le poids du corps et le poids des vêtements. Elles choisissent alors des habits aux matières lourdes, épaisses ou bouffantes, car elles assimilent leur corps à quelque chose de lourd à cacher.  

Or, le choix de la matière d’un vêtement est en lien avec votre façon de bouger et de ressentir ainsi que votre personnalité. Pour se sentir bien dans un vêtement, celui-ci doit accompagner le rythme de vos mouvements, votre manière d’occuper l’espace. 

Quelles matières choisir quand on est ronde ?

Photo : kiabi.com

Quelles matières choisir quand on est ronde ?

Photo : lililatigresse.com

Certaines personnes sont très dynamiques avec des gestes précis et ont besoin de maintien et de structure pour accompagner leurs mouvements. D’autres, pleines de vivacité, bougent avec légèreté et se sentent très inconfortables dans des habits lourds aux textures épaisses. Il se peut aussi que vos mouvements soient empreints de grâce, de fluidité et de lenteur ou bien que vous soyez quelqu’un de posée et d’ancrée. 

Dans tous les cas, choisir vos matières consiste à vous connecter à votre énergie, votre corps et votre manière de vous mouvoir. Cela demande aussi d’écouter vos ressentis physiques, car c’est en essayant les tissus que vous savez si celui-ci vous est agréable ou non.

Vous pouvez ainsi tester différentes matières aux textures, épaisseurs et élasticités différentes en vous connectant à vos ressentis, à ce qui résonne en vous et surtout observez ce qui vous révèle le plus dans le miroir. Vous serez étonnée de voir qu’il y a un type de matière qui vous avantage plus que d’autres.

Changez de regard sur votre corps et renouez avec votre féminité

Le plus important reste encore à considérer : vos envies et la perception que vous avez de la féminité. Dans une société et une époque où être ronde est dévalorisé, il est tout à fait compréhensible d’avoir une image négative de soi-même et de manquer d’estime de soi. Cela me choque grandement ! Car chaque femme, chaque corps mérite d’être honoré. Vous êtes les héroïnes de notre époque, celles qui allez faire basculer les critères des canons de beauté.

Mon but est que vous réussissiez à vous voir différemment, car chaque corps a sa légitimité et sa raison d’être. J’ai vu des femmes se transformer en changeant de regard sur elles-mêmes. Quand bien même elles continuent à s’habiller dans de grandes tailles, mais avec plus de plaisir et de conscience. 

Si vous lisez cet article, c’est sûrement que vous pressentez qu’il existe une autre manière de percevoir son corps et de l’habiller. Car, en effet, aucune femme ne ressemble à une autre. Vos rondeurs ne vous définissent pas. Votre corps est multiple. Il est constitué de ses propres couleurs, de sa structure et de son énergie. Et vous possédez bien sûr une personnalité, une sensibilité et des goûts qui n’appartiennent qu’à vous.

Je vous invite à vous questionner sur ce que signifie « être féminine » pour vous. Est-ce être sexy, sportive, ambitieuse, intellectuelle, artiste, spirituelle, décontractée, sophistiquée, maternelle, fonceuse, savante ou tout cela à la fois ? Avez-vous des modèles de femmes qui vous inspirent ? Imprégnez-vous de leurs valeurs et de leurs forces, car si elles vous impactent tant, c’est qu’elles sont déjà en vous ! 

 

S’Habiller Vrai quand on est ronde n’est pas un obstacle à l’expression de vos envies et de vos aspirations. C’est en découvrant qui vous êtes vraiment que vous parviendrez à les définir et à exprimer votre nature profonde. S’Habiller Vrai est un accompagnement ouvert à toutes les femmes qui veulent rayonner qui elles sont et s’accomplir, quels que soient votre couleur de peau, votre âge ou votre morphologie. N’hésitez pas à m’écrire si vous ressentez le besoin d’être accompagnée. Je suis là pour vous aider, je l’ai déjà fait pour des femmes comme vous !

 

La connaissance de soi par le vêtement : se révéler à soi

La connaissance de soi par le vêtement : Se révéler à soi

 

Bien se connaître est la clé pour reprendre confiance en soi et se révéler. Or, l’image de soi est bien souvent faussée par la peur du regard des autres, les attentes familiales ou encore par le miroir déformant de la société, la mode et les médias. Apprendre à choisir les bons vêtements implique de se détacher de ces fausses croyances. C’est une initiation vers plus de conscience de soi. C’est aussi un apprentissage pour comprendre les messages que nous transmet notre corps. Le vêtement joue alors le rôle de pont entre notre nature profonde et le monde extérieur, à travers ses couleurs, ses coupes et ses matières. La connaissance de soi par le vêtement représente ainsi un cheminement intérieur vers l’amour de soi, l’affirmation de soi et l’expression de sa féminité. C’est ce qui fait l’essence de S’Habiller Vrai, pour vous permettre de révéler ce qui vit en vous.

Se libérer des fausses croyances et modifier son rapport aux vêtements

L’erreur la plus fréquente au moment de choisir ses vêtements consiste à se tourner vers des modèles dont la couleur, la matière et la coupe vous attirent sans questionner vos ressentis. Alors me demanderez-vous : « quel problème y a-t-il à acheter des vêtements qui me plaisent ? ». Bien évidemment aucun, dans la mesure où vos choix vestimentaires sont alignés sur votre vraie nature. 

Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas vous sentir parfaitement à l’aise dans vos vêtements. Vous savez, cette superbe robe sur laquelle vous avez flashé ? Pourtant, quelque chose cloche. Peut-être que ça vient de sa couleur qui vous donne l’air un peu fatigué, ou alors sa coupe qui ne vous met pas vraiment en valeur, ou encore sa matière dans laquelle vous n’êtes pas confortable. Bref, elle semble avoir été faite pour quelqu’un d’autre. On vous fera peut-être des compliments sur votre nouvelle tenue, mais ce sera le vêtement que l’on verra, pas vous. Au bout du compte, vous risquez de la porter très peu et de l’abandonner au fond de votre armoire. 

Par ailleurs, quand vous essayez des vêtements qui ne vous vont pas, vous pouvez être tentée de penser que le problème vient de vous. Vous vous trouvez trop petite, trop grande, trop grosse, trop pâle, etc. Or, le souci est ailleurs. Il réside dans la projection que la mode et la société vous renvoient de votre corps et de votre féminité. Elle participe à déformer la vision que vous avez de vous-même.

Ces deux approches sont contre-intuitives, car elles sous-entendent que c’est à vous de mettre en valeur le vêtement. C’est oublier que ce sont aux habits d’être au service de votre corps. Rassurez-vous ! Dans notre société de consommation, nous avons tous intégrés inconsciemment que c’est le produit qui est roi et nous en sommes ainsi devenus les étendards. 

Accéder à la connaissance de soi par le vêtement est un cheminement intérieur qui aide à récupérer le contrôle de ses choix et de son image. Trouver des habits en partant de l’observation de son corps et de ses ressentis permet de se constituer une garde-robe qui vous reflète réellement. Mais c’est surtout une initiation vers la découverte de soi. Elle invite à créer une nouvelle relation avec son corps et permet de construire une perception de soi plus juste et bienveillante. 

Se reconnecter à sa nature profonde par l’écoute et l’observation du corps

Observer votre lumière vous apprend à choisir les couleurs qui vous illuminent. Connaître ses lignes vous permet de trouver les coupes de vêtements qui vous valorisent. Enfin, votre toucher et votre manière de bouger vous indiquent les matières dans lesquelles vous vous sentez bien. Il s’agit d’un cheminement vers plus d’amour de soi. Cela implique de se détacher des diktats de la société et de la mode afin de se réapproprier ses sensations et son image. 

Votre corps a des choses à vous dire. Et si, en rentrant chez vous, vous commencez par vous débarrasser de votre tenue du jour pour enfiler des habits confortables, c’est peut-être que vous avez oublié de l’écouter. Il est vrai qu’en Occident, nous avons tendance à valoriser l’intellect au détriment de nos ressentis et de notre intuition. Nous prenons alors l’habitude d’acheter des vêtements en nous basant sur des critères extérieurs. Nous nous laissons influencer par la mode, l’appartenance à un groupe, le regard des autres, le besoin de plaire, etc.

Or, ces représentations nous coupent de notre nature. En effet, notre histoire, nos émotions, nos souffrances, notre héritage familial, tout ce qui fait de nous ce que nous sommes sont inscrits sur notre corps. Décrypter ses messages signifie décoder ses couleurs, ses mouvements, son toucher et ses formes. C’est de cette manière que peut se relier à ce qui le constitue. C’est aussi ce qui vous guidera vers les vêtements qui révéleront la femme que vous êtes intérieurement. 

Prenez le temps d’observer votre peau, sa lumière. Quelles couleurs s’harmonisent avec votre carnation et vous permettent de vous sentir unifiée ?
Dans quelles matières êtes-vous à votre aise pour bouger ? Lesquelles vous sont agréables au toucher ? Avez-vous besoin de matières légères, enveloppantes, plutôt rigides ou fluides ?
Êtes-vous mise en valeur dans des habits structurés aux coupes graphiques, des vêtements qui suivent vos courbes ou bien qui allongent votre silhouette ?

C’est par cette observation attentive et bienveillante du corps que vous pourrez prendre conscience de ses messages et vous reconnecter à vous. 

En allant à la découverte de soi, vous allez aiguiser votre sens de l’observation ainsi que votre intuition. Vous saurez alors de plus en plus précisément comment choisir les vêtements qui vous correspondent. 

 

S’affirmer et assumer ses différences grâce à la connaissance de soi par le vêtement

Le corps d’une femme porte les traces de son histoire. Les grossesses, les maladies, les malheurs, les rides, les grosses blessures ou petits bobos d’enfants sont imprimés sur nous. Ce sont malheureusement celles-ci que nous considérons le plus souvent comme des défauts. Et si l’on commençait à les regarder avec bienveillance ? Ils sont autant de signes qui nous renseignent sur notre passé et qui nous permettent de nous rappeler qui nous sommes vraiment.

La magie des vêtements réside dans ce cheminement. Car une garde-robe qui vous révèle et dans laquelle vous êtes bien est la fin de tout compromis avec son corps. C’est en fait une initiation pour renouer avec sa propre féminité. Celle-ci est constituée par la lumière de votre corps, sa forme et sa manière de bouger. Elle n’appartient qu’à vous et doit être définie par vous seule et non par les médias ou la mode.

Observez attentivement votre corps et plus particulièrement ce que vous considérez comme des défauts. À quoi font-ils écho ? Que disent-ils de votre vie de femme, de mère ou de fille ? Prenez tout votre temps. Revenez-y plusieurs fois s’il le faut. En effet, il est inutile de se faire violence. Surtout, laissez vivre les émotions qui s’y rattachent. 

La connaissance de soi par les vêtements implique une réconciliation en profondeur avec soi. Quand celle-ci se produit, l’image de soi est transformée et accepter son corps devient possible. Vous pouvez donc cheminer vers plus d’amour de soi et gagner en confiance, car vos différences deviennent des forces et vous pouvez exprimer sereinement votre féminité. 

S’habiller avec les bonnes coupes de vêtements, couleurs et matières permet de manifester et de prolonger votre nature profonde. Vous êtes alors parfaitement alignée sur vos aspirations. Se connaître, avoir conscience de sa valeur et assumer ses faiblesses est l’expression d’une grande authenticité.

 

La connaissance de soi par les vêtements est un cheminement intérieur qui vous guidera vers une reconnexion à votre nature profonde. En portant les habits qui la prolongent, vous rayonnez et reflétez qui vous êtes vraiment. Pour entamer cette rencontre avec soi-même, faites de la place à la nouveauté et venez découvrir le guide cadeau pour trier vos vêtements.

 

Comment s'habiller en étant confortable et féminine

Comment s’habiller en étant confortable et féminine ?

 

« Il faut souffrir pour être belle ». Combien de fois vous a-t-on répété cette maxime aussi absurde que cruelle ? Pourtant, nul besoin de porter des talons aiguilles ou des robes ultra-moulantes pour révéler sa féminité. Malheureusement, féminité et inconfort vont souvent de pair dans l’inconscient collectif. Or, porter des vêtements féminins dans lesquels on se sent à l’aise est possible. Pour découvrir comment s’habiller en étant confortable et féminine, il est essentiel de revenir à soi et de se reconnecter à sa féminité. C’est la clé pour choisir une tenue en partant de son corps et non des diktats extérieurs. 

S’habiller en étant confortable et féminine : choisir des vêtements au service de sa féminité

Votre féminité est inscrite sur votre corps. Elle est constituée de ses lignes, de ses mouvements et de sa lumière. Choisir des vêtements en partant de vous et en vous basant sur ces critères vous permettra de la dévoiler et de l’assumer. Par ailleurs, vos habits seront forcément confortables puisque leur coupe et leur matière seront définies par vos ressentis et les mouvements de votre corps. Vous n’aurez alors plus à choisir entre confort et féminité. 

Alors concrètement, comment choisir ses vêtements pour être confortable et élégante ?

Choisir ses couleurs de vêtements en fonction de sa carnation

Avez-vous remarqué comme certaines couleurs vous grisent le teint ou vous donnent l’air fatigué ? C’est tout simplement parce qu’elles ne sont pas en harmonie avec votre carnation. Connaître vos couleurs fera toute la différence, car elles mettront en valeur votre lumière. Et oui, la fameuse petite robe noire, symbole de féminité s’il en est, ne va pas à tout le monde ! Mais pas de panique, vous pouvez vous aussi trouver les teintes qui vous mettent en valeur et font ressortir votre féminité.

Voici comment sont classées les couleurs :

  • les couleurs du rayonnement doré : printemps (teintes vives), automne (teintes profondes) ;
  • les couleurs du rayonnement argenté : été (teintes poudrées), hiver (teintes contrastées).

Pour le savoir, le meilleur moyen est de tester. Comparez des vêtements aux couleurs des 4 saisons et observez le résultat. Lesquelles vous mettent le plus en valeur ? Lesquelles vous donnent l’air plus triste ?

Pour y voir plus clair, vous pouvez télécharger le guide cadeau 3 clés pour ne plus vous tromper dans le choix de vos couleurs.

Choisir des matières de vêtements confortables

Là encore, il s’agit se partir de son corps ou plus exactement des mouvements de son corps pour choisir des vêtements aux tissus qui vous correspondent. De nouveau, le meilleur moyen d’en prendre conscience est de tester. Demandez-vous si ce tissu est doux pour vous. Est-ce que son contact vous est agréable ? Vous sentez-vous libre dans vos mouvements ?

Choisir les bonnes matières fera toute la différence, car vous ne serez plus entravée par des habits qui ne vous correspondent pas. Vos mouvements seront alors plus naturels. Vous pourriez être étonnée de voir votre posture changer et votre corps respirer. 

Trouvez des coupes de vêtements qui valorisent votre féminité

Lorsque vous observez votre corps, que voyez-vous en premier ? Êtes-vous plutôt longiligne ? Est-ce vos formes qui ressortent ? Peut-être vos articulations ? Choisir des vêtements qui respectent l’architecture de votre corps met en valeur ses lignes. C’est essentiel pour révéler votre féminité. 

Pour connaître vos coupes, il n’y a qu’une solution : expérimenter. Faites des essais, comparer. C’est en testant par vous-même que vous vous familiarisez avec ce qui vous correspond le mieux.

Déconstruire les idées reçues : ne plus avoir à choisir entre confort et féminité

Depuis des siècles, la notion de féminité est associée à l’idée d’effort, voire de souffrance, comme si, pour être féminine, il fallait en payer le prix. Ces idées reçues sont reléguées dans la presse, la littérature ou encore le cinéma. Et, bien que les choses commencent à évoluer, ces poncifs sont toujours bien ancrés dans l’inconscient collectif. 

Ainsi, pour être femme, il est de rigueur de porter des talons, des jupes courtes ou autres vêtements serrés. Vous conviendrez que, bien que certaines se sentent à l’aise dans ce type de vêtements, c’est loin d’être le cas de tout le monde. Pourtant, que d’énergie dépensée à essayer de ressembler à cette image qui ne correspond finalement qu’à une minorité !

On a ainsi tendance à oublier que le vêtement est à l’origine fait pour être au service de notre corps et non l’inverse. C’est important de le souligner, car cela vous rappelle que vous n’avez pas à choisir entre vous sentir bien dans vos habits et être féminine. Vous pouvez être élégante tout en possédant une garde-robe qui vous ressemble et dans laquelle vous êtes confortable.

Se libérer des fausses croyances sur le lien entre le vêtement et la féminité vous permettra de renouer avec le plaisir de s’habiller et de choisir des vêtements pour soi.

Se questionner sur ses propres représentations : se réapproprier sa féminité

Comme toujours, la solution pour vous défaire des idées reçues sur la féminité est en vous. Ou plutôt devrais-je dire « les féminités ». Car oui, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe autant de féminités que de femmes. C’est à vous de définir la vôtre pour vous la réapproprier.
Pour cela, il est intéressant de se questionner sur ses propres représentations de la féminité :

  • Avez-vous des modèles féminins ? Des femmes célèbres (ou non d’ailleurs) que vous admirez plus que toute autre ? Pourquoi les admirez-vous, qu’ont-elles de si particulier pour vous ?
    De nombreuses femmes inspirantes ont su définir leur propre féminité tout en s’émancipant des clichés habituels : la présentatrice de télévision américaine Oprah Winfrey, la chanteuse Jane Birkin, etc. Les exemples ne manquent pas.
  • Comment percevez-vous la féminité ? Quels mots utiliseriez-vous pour la définir ?
  • Pensez-vous manquer de féminité ? Pourquoi ? Selon vous, que vous manque-t-il pour être plus femme à vos yeux ?

Ces questions vous aideront à prendre conscience du regard que vous portez sur vous-même et sur ce qu’être une femme signifie pour vous. En effet, comme je l’ai mentionné plus haut, c’est votre corps qui porte votre féminité, mais aussi votre histoire de femme, de fille ou de mère. À vous d’explorer ce qui résonne en vous.

Lorsque vous aurez mis des mots dessus, il vous sera plus facile de vous habiller. Ce travail est parfois difficile à réaliser seule. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à vous faire accompagner si le besoin s’en fait sentir. Un thérapeute peut réellement vous aider à faire émerger la femme qui sommeille en vous.

L’estime de soi : la clé pour renouer avec sa féminité

Une bonne estime de soi, c’est trouver un juste équilibre entre la confiance en soi, la vision de soi et l’amour de soi. Une femme parfaitement épanouie dans sa féminité dégage une aura et une force d’attraction unique. Elle a confiance en ses capacités, une vision d’elle-même basée sur une réelle connaissance de soi et sait être bienveillante envers elle-même malgré ses peurs et ses échecs. 

S’estimer en tant que femme signifie ne plus chercher à être quelqu’un d’autre, mais rétablir le lien avec votre nature profonde. Le regard des autres n’a alors plus d’importance et vous vous débarrassez des croyances qui vous empêchent de révéler votre être intérieur. Votre féminité peut alors se libérer.

Les vêtements peuvent vraiment participer à renforcer sa confiance en soi. Portez des vêtements dans lesquels vous vous sentez confortable et qui révèlent votre vraie nature est une réelle preuve d’amour envers vous-même.

 

S’habiller sans avoir à choisir entre confort et féminité est possible. Apprendre à vous connaître, observer votre corps et vos ressentis sont les clés pour choisir des vêtements qui révéleront la femme que vous êtes avec douceur et bienveillance. N’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe Facebook S’Habiller Vrai avec les 4 éléments pour vous découvrir et rencontrer des femmes qui ont décidé de ne plus avoir à choisir.

 

Reprendre confiance en soi grâce aux vêtements

Mes conseils pour reprendre confiance en soi grâce aux vêtements

 

« Je suis moche », « je suis nulle », « je n’y arriverai pas ». Vous avez peut-être déjà entendu cela quelque part ? Si c’est le cas, c’est sûrement que, comme la majorité des Françaises, vous manquez de confiance en vous. Ce discours intérieur en est symptomatique. Et si je vous disais qu’il est possible de reprendre confiance en soi grâce aux vêtements ? Se sentir confortable et féminine aide à s’affirmer et exprimer sa vraie nature. En effet, confiance en soi et vêtements vont souvent de pair. Avez-vous remarqué comme les femmes bien dans leurs habits dégagent une confiance naturelle ? Elles rayonnent et portent leurs vêtements comme une seconde peau. Pourtant, elles ne sont pas différentes de vous. Elles possèdent leurs qualités et leurs défauts, mais elles se connaissent et ont conscience de leur valeur. Mais alors, comment faire pour se connaître et gagner en confiance grâce à vos vêtements ? Je vous livre ici mes conseils.

Se détacher des croyances limitantes sur la féminité pour renforcer l’estime de soi

Tout d’abord, replaçons les choses dans leur contexte. Si nombre de femmes manquent de confiance en elles et ont une image de soi fragile, c’est en partie dû aux stéréotypes féminins mis en avant par les médias et par la société de manière générale.

Se libérer du stéréotype de la femme parfaite

De la princesse Disney à la star hollywoodienne, on vous impose depuis votre plus tendre enfance une image de la femme ultra-standardisée. Celle-ci se veut jeune, grande, svelte aux traits fins et aux cheveux parfaits. Cependant, quand on sait que les Françaises mesurent en moyenne 1,65 m et que la taille de vêtement la plus couramment portée est le 40, on s’aperçoit qu’on est bien loin des 1.80 m et du 34-36 des mannequins.

Depuis quelques années, est également apparu un nouveau stéréotype : celui de la wonder woman toujours belle et bien habillée qui gère famille, travail et vie sociale comme s’il s’agissait d’une simple formalité.

Ainsi, on fait passer l’exception pour la norme et on nie les différences et particularités de chacune. Pas étonnant que la majorité des femmes ne se sentent pas alignées avec leur image. D’ailleurs, nombreuses sont celles qui dépensent leur énergie à atteindre un idéal quasi inaccessible. Ajoutons à cela l’influence des réseaux sociaux qui poussent à se comparer et participent à renforcer les complexes. Et oui, les temps sont durs pour l’estime de soi !

Dans ce contexte, il est plus qu’essentiel de se reconnecter à soi et de prendre conscience de ses spécificités. Qu’elles soient physiques, intellectuelles ou psychologiques, vous avez vos propres forces et vos qualités. Revenir à sa vraie nature est indispensable pour les identifier et les mettre en lumière. Reconnaître sa valeur et découvrir la femme que l’on est au plus profond de soi permet de se libérer des stéréotypes et de cesser de se comparer.

Réapprendre à faire des choix en conscience pour s’affirmer

Il est probable que, du fait de votre éducation et de votre culture, vous ayez intégré la croyance inconsciente qu’une femme doit plaire et être coquette. Et que, pour être acceptée socialement, il est fortement recommandé de s’habiller selon des critères de mode totalement étranger à ce que vous êtes réellement. 

Résultats, vous optez pour des vêtements à la mode, mais qui souvent ne vous correspondent pas. Vous savez, ce petit haut ultra tendance du plus bel effet sur le modèle et qui, sur vous, ressemble à une blouse d’hôpital. Ou encore, cette robe que vous aviez choisie pour le mariage de votre cousine qui, certes, vous va plutôt bien, mais dans laquelle vous vous sentez déguisée. Comment être à l’aise et confiante lorsqu’on porte des vêtements qui semblent faits pour quelqu’un d’autre ?

S’habiller pour soi et se réapproprier ses choix de vêtements en partant de son corps et non de l’extérieur est une chose qui s’apprend. C’est un cheminement vers la connaissance de soi qui permet au bout du compte de s’affirmer et d’oser enfin révéler sa nature profonde.

Passer à l’action : le premier pas pour reprendre confiance en soi grâce aux vêtements

La confiance en soi est directement liée à la capacité d’agir. Pour gagner en assurance, il est essentiel de poser des actions concrètes, car changer signifie modifier certains comportements.

Reprendre confiance en soi grâce aux vêtements implique de se détacher du regard des autres et de ce que l’on vous a inculqué depuis toujours. Il s’agit en fait d’adopter une nouvelle posture pour établir un rapport plus sain au corps et aux habits.

En effet, il est nécessaire de revenir à plus de conscience pour faire des choix vestimentaires qui vous appartiennent vraiment et non plus de laisser le monde extérieur choisir pour vous. De cette façon vous pourrez enfin décider d’être celle que vous voulez et vous affirmer. 

Vous l’aurez compris, apprendre à déterminer quels vêtements sont réellement alignés avec votre être intérieur ne permet pas seulement de vous constituer une garde-robe qui vous va. Cela sert aussi, et surtout, à vous connaître et vous respecter.

Choisir des vêtements au service de son corps pour gagner en confiance

Au lieu d’apprendre à identifier et valoriser nos qualités, nous avons la plupart du temps développé la croyance qu’il fallait à tout prix cacher nos défauts. En agissant ainsi, nous nous focalisons sur ces derniers alors que nous pourrions nous consacrer à renforcer nos points forts.

Par ailleurs, nous adaptons nos choix de vêtements aux situations auxquelles nous sommes confrontées : rendez-vous professionnels, mariage, etc. 

Or, les vêtements peuvent être une porte ouverte sur l’affirmation de soi à condition de désapprendre et de se défaire de ces croyances limitantes. Pour cela, changer de perspective est nécessaire. Il est beaucoup plus efficace de dépenser son énergie à renforcer ses atouts plutôt que de camoufler ses défauts. Pour ce faire, une bonne connaissance de soi est essentielle.

Aussi, je vous invite à observer votre corps, le (re)découvrir. Demandez-vous quelles sont sa lumière, sa façon de bouger, son architecture, les lignes qui le constituent. Ce sont ces critères qui vous permettront de déterminer quels vêtements vous correspondent et sont au service de votre corps. Vous verrez que, très souvent, bien se connaître permet de changer de regard et de se rendre compte que ce que l’on percevait au départ comme un point faible est en réalité un atout. 

S’affirmer et exprimer sa nature profonde à travers les vêtements

Votre manière de vous habiller reflète votre état intérieur. Ainsi, il y a de fortes chances pour qu’une femme qui sait quels vêtements lui vont se connaisse parfaitement. En effet, les habits constituent un pont entre votre nature profonde et le monde extérieur. S’habiller pour soi sans se soucier du regard des autres et des normes imposées amène naturellement à exprimer qui l’on est réellement et à prendre sa place en s’assumant pleinement. 

Porter les bons vêtements permet de se sentir belle tout en étant confortable. Les mouvements sont plus naturels, le teint est mis en valeur et les tissus sont comme une seconde peau. On se sent à l’aise et on ose enfin montrer qui l’on est. La confiance en soi est alors retrouvée.

De plus, lorsque vous avez déterminé quels vêtements vous conviennent, vous pouvez les adapter à n’importe quelle situation et vous sentir confiante en toute circonstance.

 

Prête à passer à l’action et faire un premier pas vers la confiance en soi ? Commencez à faire de la place dans votre armoire et téléchargez gratuitement mon  guide pour trier votre garde-robe

 

Déconfinement et vêtements

Déconfinement et vêtements : et si on commençait à S’Habiller Vrai ?

 

Et si le déconfinement était l’occasion de modifier votre rapport aux vêtements ? On le sait, nous risquons de vivre encore quelque temps une période incertaine plus ou moins anxiogène. Le vêtement possède alors plus que jamais une valeur symbolique : il rassure, il réconforte. Ce n’est pas un hasard si, pendant le confinement, vous êtes nombreuses à avoir troqué talons et tenues de travail pour des habits confortables et pratiques. Se sentir bien dans ses vêtements n’est cependant pas réservé à la sphère privée. S’Habiller Vrai, c’est simplement être élégante dans des habits qui nous correspondent. Cette période si particulière est ainsi l’opportunité d’établir un rapport plus sain aux vêtements et revenir à l’essentiel en matière de choix vestimentaires : le corps. 

Le déconfinement : l’occasion d’un bilan vestimentaire 

Le confinement à proprement parler se termine. L’occasion vous est offerte de faire le bilan de cette période si particulière qui a conduit la grande majorité d’entre nous à revoir ses priorités, y compris en matière d’habillement. 

Pendant deux mois, coupées de toute vie sociale et des exigences vestimentaires qui en résultent, nous avons pris l’habitude de nous habiller sans nous soucier du regard des autres ou des conventions sociales. Et même si vous ne faites pas partie de celles qui ont adopté le pyjama ou le jogging comme tenues officielles de confinement, il y a de grandes chances que vous ayez préféré le confort à la sophistication. 

Vous avez sûrement constaté que, choisir sa tenue le matin sans pression sociale, nous amène à nous tourner instinctivement vers des vêtements dans lesquels on se sent bien. C’est simplement dû au fait que nous faisons alors passer notre bien-être avant le regard des autres et les codes sociaux. Nous choisissons nos habits en partant de notre corps et de ses ressentis et nous préoccupons beaucoup moins du rôle social que nous allons endosser pendant la journée. 

Mais comment choisir consciemment des vêtements faits pour vous ? Et si, dans un premier temps, vous faisiez un petit bilan vestimentaire de cette période si spéciale en vous posant les questions suivantes :

  • Pendant le confinement, me suis-je habillée comme à mon habitude ou ai-je revêtu des habits totalement différents dans lesquels je me sens bien…pour une fois ?
  • Quel type de vêtements avez-vous instinctivement portés ? Quelles en sont les matières, les textures, les formes ?
  • Êtes-vous ravie ou exaspérée à l’idée de devoir retrouver vos vêtements habituels ?

Vous l’aurez compris, il s’agit ici de prendre un peu de recul pour réfléchir à vos habitudes vestimentaires. Peut-être vous sentez-vous parfaitement bien dans vos habits du quotidien. Mais il est aussi possible, qu’en y réfléchissant, vous vous aperceviez que ceux-ci répondent uniquement à des exigences sociales ou tout simplement à des habitudes et ne sont pas en adéquation avec votre nature profonde.

S’habiller Vrai après le confinement : écouter son corps pour mieux s’habiller

Lorsque je parle de « mieux s’habiller », je n’émets évidemment aucun jugement de valeur. Il s’agit simplement d’apprendre à écouter et comprendre son corps pour choisir des vêtements au plus près de ses besoins. 

En effet, votre manière de bouger, le contact du tissu sur votre peau ou encore votre teint n’appartiennent qu’à vous et sont autant de critères à prendre en compte pour S’Habiller Vrai et être en accord avec votre être intérieur. Vous pouvez ensuite décliner votre style suivant les situations sociales, mais vous serez à l’aise en toute circonstance, car vous serez partie de vous et de votre corps pour répondre à une situation extérieure et non l’inverse.

Comme je l’ai dit plus haut, dans une situation anxiogène telle que celle que nous vivons, se sentir bien dans ses vêtements est essentiel. Dans la situation actuelle, on peut facilement se sentir jugée, observée. Après tout, nous avons été isolés pendant plusieurs semaines, ce qui n’est pas anodin.

Mais bien que vous ne possédiez aucun contrôle sur la situation extérieure, vous avez toutefois une emprise sur la manière dont vous vous sentez face à cela. Revenir à son corps par la méditation par exemple, vous permet de prendre conscience de votre réalité et d’agir en conséquence. De la même manière, les habits contribuent à votre bien-être et à votre confiance en vous. Ils constituent une sorte de protection, d’enveloppe rassurante. Ils font en quelque sorte le lien entre votre être intérieur et le monde extérieur et social. 

Déconfinement et vêtements : l’opportunité de changer de regard

La crise du Covid-19 a été l’occasion pour nombre d’entre nous d’un retour vers soi et vers ce qui nous est essentiel. Elle a permis de faire une pause, de prendre le temps pour réévaluer nos priorités et revenir à des valeurs essentielles. Nous avons moins consommé et nous sommes attachées à des choses qui nous tiennent à cœur.

Cependant, un des risques du déconfinement est de se ruer dans les magasins. Sans oublier que la quarantaine a débuté à la fin de l’hiver et nous voilà déjà en plein milieu du printemps. Il est tout naturel de vouloir renouveler sa garde-robe pour la saison.

Mais n’est-il pas aussi l’occasion de modifier notre regard sur le vêtement, de ne plus seulement le voir comme un bien de consommation ou un accessoire de mode qui répond à un besoin de paraître et de plaire ? Revenir à soi et choisir ses vêtements en conscience permet de percevoir l’habillement autrement, de consommer plus intelligemment. Qui n’a jamais acheté un vêtement sur un coup de tête pour le laisser échouer au fond de l’armoire ? S’habiller en étant alignée avec sa nature profonde permet de choisir les vêtements avec plus de discernement. 

 

Le déconfinement peut être l’opportunité d’établir un rapport plus sain aux vêtements et de se constituer une garde-robe qui vous corresponde réellement. Et si vous commenciez dès maintenant en faisant de la place dans votre penderie ? N’hésitez pas à téléchargez gratuitement le guide pour trier intelligemment vos vêtements. Vous repartirez sur de bonnes bases pour changer de regard sur vos habits.