Comment s'habiller en étant confortable et féminine

Comment s’habiller en étant confortable et féminine ?

 

« Il faut souffrir pour être belle ». Combien de fois vous a-t-on répété cette maxime aussi absurde que cruelle ? Pourtant, nul besoin de porter des talons aiguilles ou des robes ultra-moulantes pour révéler sa féminité. Malheureusement, féminité et inconfort vont souvent de pair dans l’inconscient collectif. Or, porter des vêtements féminins dans lesquels on se sent à l’aise est possible. Pour découvrir comment s’habiller en étant confortable et féminine, il est essentiel de revenir à soi et de se reconnecter à sa féminité. C’est la clé pour choisir une tenue en partant de son corps et non des diktats extérieurs. 

S’habiller en étant confortable et féminine : choisir des vêtements au service de sa féminité

Votre féminité est inscrite sur votre corps. Elle est constituée de ses lignes, de ses mouvements et de sa lumière. Choisir des vêtements en partant de vous et en vous basant sur ces critères vous permettra de la dévoiler et de l’assumer. Par ailleurs, vos habits seront forcément confortables puisque leur coupe et leur matière seront définies par vos ressentis et les mouvements de votre corps. Vous n’aurez alors plus à choisir entre confort et féminité. 

Alors concrètement, comment choisir ses vêtements pour être confortable et élégante ?

Choisir ses couleurs de vêtements en fonction de sa carnation

Avez-vous remarqué comme certaines couleurs vous grisent le teint ou vous donnent l’air fatigué ? C’est tout simplement parce qu’elles ne sont pas en harmonie avec votre carnation. Connaître vos couleurs fera toute la différence, car elles mettront en valeur votre lumière. Et oui, la fameuse petite robe noire, symbole de féminité s’il en est, ne va pas à tout le monde ! Mais pas de panique, vous pouvez vous aussi trouver les teintes qui vous mettent en valeur et font ressortir votre féminité.

Voici comment sont classées les couleurs :

  • les couleurs du rayonnement doré : printemps (teintes vives), automne (teintes profondes) ;
  • les couleurs du rayonnement argenté : été (teintes poudrées), hiver (teintes contrastées).

Pour le savoir, le meilleur moyen est de tester. Comparez des vêtements aux couleurs des 4 saisons et observez le résultat. Lesquelles vous mettent le plus en valeur ? Lesquelles vous donnent l’air plus triste ?

Pour y voir plus clair, vous pouvez télécharger le guide cadeau 3 clés pour ne plus vous tromper dans le choix de vos couleurs.

Choisir des matières de vêtements confortables

Là encore, il s’agit se partir de son corps ou plus exactement des mouvements de son corps pour choisir des vêtements aux tissus qui vous correspondent. De nouveau, le meilleur moyen d’en prendre conscience est de tester. Demandez-vous si ce tissu est doux pour vous. Est-ce que son contact vous est agréable ? Vous sentez-vous libre dans vos mouvements ?

Choisir les bonnes matières fera toute la différence, car vous ne serez plus entravée par des habits qui ne vous correspondent pas. Vos mouvements seront alors plus naturels. Vous pourriez être étonnée de voir votre posture changer et votre corps respirer. 

Trouvez des coupes de vêtements qui valorisent votre féminité

Lorsque vous observez votre corps, que voyez-vous en premier ? Êtes-vous plutôt longiligne ? Est-ce vos formes qui ressortent ? Peut-être vos articulations ? Choisir des vêtements qui respectent l’architecture de votre corps met en valeur ses lignes. C’est essentiel pour révéler votre féminité. 

Pour connaître vos coupes, il n’y a qu’une solution : expérimenter. Faites des essais, comparer. C’est en testant par vous-même que vous vous familiarisez avec ce qui vous correspond le mieux.

Déconstruire les idées reçues : ne plus avoir à choisir entre confort et féminité

Depuis des siècles, la notion de féminité est associée à l’idée d’effort, voire de souffrance, comme si, pour être féminine, il fallait en payer le prix. Ces idées reçues sont reléguées dans la presse, la littérature ou encore le cinéma. Et, bien que les choses commencent à évoluer, ces poncifs sont toujours bien ancrés dans l’inconscient collectif. 

Ainsi, pour être femme, il est de rigueur de porter des talons, des jupes courtes ou autres vêtements serrés. Vous conviendrez que, bien que certaines se sentent à l’aise dans ce type de vêtements, c’est loin d’être le cas de tout le monde. Pourtant, que d’énergie dépensée à essayer de ressembler à cette image qui ne correspond finalement qu’à une minorité !

On a ainsi tendance à oublier que le vêtement est à l’origine fait pour être au service de notre corps et non l’inverse. C’est important de le souligner, car cela vous rappelle que vous n’avez pas à choisir entre vous sentir bien dans vos habits et être féminine. Vous pouvez être élégante tout en possédant une garde-robe qui vous ressemble et dans laquelle vous êtes confortable.

Se libérer des fausses croyances sur le lien entre le vêtement et la féminité vous permettra de renouer avec le plaisir de s’habiller et de choisir des vêtements pour soi.

Se questionner sur ses propres représentations : se réapproprier sa féminité

Comme toujours, la solution pour vous défaire des idées reçues sur la féminité est en vous. Ou plutôt devrais-je dire « les féminités ». Car oui, la bonne nouvelle, c’est qu’il existe autant de féminités que de femmes. C’est à vous de définir la vôtre pour vous la réapproprier.
Pour cela, il est intéressant de se questionner sur ses propres représentations de la féminité :

  • Avez-vous des modèles féminins ? Des femmes célèbres (ou non d’ailleurs) que vous admirez plus que toute autre ? Pourquoi les admirez-vous, qu’ont-elles de si particulier pour vous ?
    De nombreuses femmes inspirantes ont su définir leur propre féminité tout en s’émancipant des clichés habituels : la présentatrice de télévision américaine Oprah Winfrey, la chanteuse Jane Birkin, etc. Les exemples ne manquent pas.
  • Comment percevez-vous la féminité ? Quels mots utiliseriez-vous pour la définir ?
  • Pensez-vous manquer de féminité ? Pourquoi ? Selon vous, que vous manque-t-il pour être plus femme à vos yeux ?

Ces questions vous aideront à prendre conscience du regard que vous portez sur vous-même et sur ce qu’être une femme signifie pour vous. En effet, comme je l’ai mentionné plus haut, c’est votre corps qui porte votre féminité, mais aussi votre histoire de femme, de fille ou de mère. À vous d’explorer ce qui résonne en vous.

Lorsque vous aurez mis des mots dessus, il vous sera plus facile de vous habiller. Ce travail est parfois difficile à réaliser seule. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à vous faire accompagner si le besoin s’en fait sentir. Un thérapeute peut réellement vous aider à faire émerger la femme qui sommeille en vous.

L’estime de soi : la clé pour renouer avec sa féminité

Une bonne estime de soi, c’est trouver un juste équilibre entre la confiance en soi, la vision de soi et l’amour de soi. Une femme parfaitement épanouie dans sa féminité dégage une aura et une force d’attraction unique. Elle a confiance en ses capacités, une vision d’elle-même basée sur une réelle connaissance de soi et sait être bienveillante envers elle-même malgré ses peurs et ses échecs. 

S’estimer en tant que femme signifie ne plus chercher à être quelqu’un d’autre, mais rétablir le lien avec votre nature profonde. Le regard des autres n’a alors plus d’importance et vous vous débarrassez des croyances qui vous empêchent de révéler votre être intérieur. Votre féminité peut alors se libérer.

Les vêtements peuvent vraiment participer à renforcer sa confiance en soi. Portez des vêtements dans lesquels vous vous sentez confortable et qui révèlent votre vraie nature est une réelle preuve d’amour envers vous-même.

 

S’habiller sans avoir à choisir entre confort et féminité est possible. Apprendre à vous connaître, observer votre corps et vos ressentis sont les clés pour choisir des vêtements qui révéleront la femme que vous êtes avec douceur et bienveillance. N’hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe Facebook S’Habiller Vrai avec les 4 éléments pour vous découvrir et rencontrer des femmes qui ont décidé de ne plus avoir à choisir.

 

3 réponses
  1. Gabrielle
    Gabrielle dit :

    Merci pour cette article Youmna, je crois que c’est important de dire haut et fort que l’on peut être féminine ET habillée confortablement.
    Je suis une femme féministe et je trouve que la question de la garde-robe fait totalement partie des choses à faire changer. Il y a une forte pression et des diktats énormes sur ce que « devrait » être l’image d’une femme, son habillement et sa mise en beauté. Cela sert à ceux qui en tire profit économiquement notamment avec la fast-fashion; mais cela dessert notre porte-monnaie et notre estime de nous-même.
    Je trouve extrêmement important et primordial de donner aux femmes des clés pour accéder à leur autonomie, leur indépendance, leur confiance en elle et leur puissance sur un tas de sujets, féminins entre autres, notamment leur corps et sa réappropriation qui passe en partie par la question de l’habillement.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Mais alors, sommes-nous condamnées à porter des habits qui ne nous correspondent pas simplement parce que « c’est la saison » ? La réponse est évidemment non. Certes, il ne s’agit pas de porter un pull en mohair et une paire de bottines en cuir alors que la température extérieure est de 30°C. Mais simplement de trouver les tenues qui s’accordent à votre corps et à votre nature profonde pour que vous vous sentiez élégante et confortable dans vos vêtements. […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *