La mode éthique | Comment modifier nos habitudes ?

La mode éthique | Comment modifier ses habitudes ?

7 200 litres, c’est la quantité d’eau nécessaire pour fabriquer un jean. En quelques décennies, le prêt-à-porter s’est démocratisé devenant l’une des industries les plus polluantes au monde. Rejet de déchets toxiques dans l’eau, fortes émissions de CO², ses conséquences pour l’environnement sont alarmantes. Or, en Occident, acheter toujours plus de vêtements pour des prix bas est aujourd’hui profondément ancré dans les mœurs. Pourtant, il est urgent de changer nos habitudes pour limiter les effets néfastes de la consommation de masse sur la planète. Alors, comment consommer de manière éco-responsable ? Que faut-il savoir pour adopter la mode éthique ?

1 – Privilégiez une consommation éco-responsable : achetez moins de vêtements, mais achetez mieux

Pourquoi savoir choisir ses vêtements est essentiel pour consommer durable ?

Acheter des vêtements représente un budget important. Cependant, il est humain de vouloir se faire plaisir. Après tout, nous sommes sans arrêt sollicitées par les magazines de mode, la publicité ainsi que les médias. Ils nous incitent à consommer toujours plus en jouant sur nos émotions et nos frustrations.
Il est vous est heureusement possible de vous émanciper de cette société de consommation. Cela passe par une prise de conscience et une remise en question de votre rapport au vêtement.

Prenez un instant pour y réfléchir. Actuellement, parmi les tenues que vous possédez, lesquelles vous vont vraiment et font vous sentir parfaitement à l’aise  ? Et combien de pièces finissent au fond du placard ?

Et si vous n’achetiez que des habits qui vous correspondent réellement ? Imaginez ne posséder que des tenues confortables et qui vous mettent en valeur. Votre garde-robe serait peut-être moins remplie, mais vous vous lasseriez moins vite de vos vêtements.  De plus, en dépensant moins, vous pourriez privilégier la qualité et choisir des produits durables, le tout en réduisant votre empreinte carbone. 

Comment mieux consommer et bien choisir ses habits ?

Tout cela est bien joli me direz-vous, mais comment faire pour choisir les bons vêtements sans céder aux sirènes de la mode ?

Tout d’abord, avant d’acheter une nouvelle tenue, interrogez-vous sur son utilité. Est-elle destinée à une occasion particulière ? En avez-vous réellement besoin ?
En vous posant ces questions, je ne porte aucun jugement et ne cherche en aucune façon à vous culpabiliser. Il arrive à tout le monde de céder à la tentation. Mon objectif est de vous aider à conscientiser votre rapport au vêtement pour que vous puissiez changer vos habitudes.

Ensuite, je vous invite à faire le point sur votre garde-robe. Sélectionnez les vêtements que vous pourriez porter quotidiennement en étant parfaitement à l’aise, c’est-à-dire ceux qui vous subliment tout en étant confortables. Prenez le temps de les observer et, pourquoi pas, de les essayer. Demandez-vous :

  • Quelles sont les matières qui vous sont le plus agréable ? Préférez-vous les textiles fluides, enveloppants, rigides ou plutôt aériens ? 
  • Êtes-vous mise en valeur par des coupes qui épousent vos formes, vous allongent ou encore vous structurent ? 
  • Quelles couleurs vous donnent bonne mine ou au contraire vous procurent un air fatigué ou sévère ?

Vous aurez déjà une base solide pour déterminer les critères des vêtements qui vous conviennent. En en choisissant vos tenues en conscience, vous avez les clés pour passer plus simplement à la mode éthique. Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter mes articles qui vous donnent les clés pour trouver les matières, formes et couleurs de vos vêtements.

Pour aller plus loin et apprendre à choisir les bons vêtements, rejoignez le programme en ligne et apprenez à déchiffrer le langage de votre corps.

2 – Optez pour une mode éthique accessible : la seconde main

Plus qu’une tendance, le vêtement d’occasion est devenu une réelle façon de consommer de manière éthique. Popularisée notamment grâce aux applications en ligne comme Le Bon Coin ou Vinted, la seconde main est aujourd’hui monnaie courante. En témoigne également le succès toujours croissant des friperies et autres vide-dressings.

Il faut dire que si la mode d’occasion séduit autant, c’est parce qu’elle possède de nombreux avantages : 

De plus, vous pouvez vous aussi vendre vos anciens vêtements. Ainsi, non seulement vous gagnez un peu d’argent, mais surtout, vous leur donnez une seconde vie et limitez considérablement vos déchets textiles. N’oublions pas que 600 000 tonnes de déchets textiles sont jetées chaque année.

3 – Privilégiez des vêtements de marques éco-responsables : la slow-fashion

Actuellement, certaines grandes enseignes de prêt-à-porter sortent une nouvelle collection toutes les 3 semaines. Devant cette frénésie vestimentaire, autant dire que la qualité n’est pas vraiment une priorité.

Par opposition à cette « fast-fashion », la  « slow-fashion » ou « slow-ware » est une mode durable qui réunit des critères éthiques et environnementaux : 

  • le choix des matières premières ; 
  • les conditions de travail ;  
  • les méthodes de production et de fabrication des vêtements.

Vous l’aurez compris, l’accent est mis avant tout sur la qualité et la résistance des produits.  

Ces conditions de fabrication sont réglementées sous le label SloWeAre. Les marques de slow-fashion sont engagées à privilégier une mode éthique et à lutter contre l’obsolescence programmée plébiscitée par la grande distribution.

Le vêtement n’est alors plus un bien de consommation classique, mais un investissement sur le long terme et un gage d’engagement environnemental. 

4 – Choisissez des textiles durables

La production de vêtements en matières recyclées est bénéfique pour l’environnement, car la consommation d’énergie qu’elle engendre est beaucoup plus faible que pour les méthodes de fabrication classiques. 

Les tissus recyclés de même que les textiles écologiques séduisent d’ailleurs de plus en plus de marques, y compris les grandes enseignes de l’habillement.

De nombreuses certifications, telles que les labels Écocert, Oeko Tex ou encore Écolabel vous garantissent des habits dont la fabrication répond à des chartes de production éco-responsables. 

Ainsi, les matières textiles à privilégier pour une consommation éthique et durable sont bien évidemment les tissus naturels comme le lin, le chanvre et le coton bio. La laine mérinos ou encore l’alpaga lorsqu’ils sont produits en France sont également à favoriser. Préférez le lyocel qui est 100 % bio-dégradables à la viscose par exemple. Enfin pour les matières synthétiques, choisissez des fibres recyclées.

Et bien sûr, assurez de réduire votre empreinte carbone en optant pour des matières et une fabrication locale.

 

Face à l’impact écologique de l’industrie de l’habillement, il est urgent que nous remettions en cause notre manière de consommer. Adopter la mode éthique est donc devenu une priorité.  Vous voulez donner une nouvelle vie aux habits que vous ne portez pas et limiter vos déchets ? Téléchargez le guide offert pour vous aider à faire du tri dans votre garde-robe.

Pour aller plus loin :
– Le Monde : CO2, eau, microplastique : la mode est l’une des industries les plus polluantes du monde
– L’Express : Zara habille le monde en trois semaines maximum
– planettaddict.com : Textile écologique : Guide des matières

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *